Comment avoir une garde robe responsable qui nous ressemble?

Comment avoir une garde robe responsable qui nous ressemble?


Depuis maintenant quelques années et encore plus après les multiples confinement , nous nous sommes remis en question sur notre manière de consommer. Pourtant, plus facile à dire qu’à faire, il n’est peut-être pas si évident de boycotter l’industrie de la mode du jour au lendemain, d’autant plus si la sape est l’amour de notre vie !


Mais alors, comment transiter vers une garde-robe durable qui nous ressemble ? 


Étape importante, définir son propre style vestimentaire. 


Apprendre à se connaître est une étape cruciale dans notre quête de style: connaître ce qui nous va, connaître ce dont on a réellement besoin… Et être honnête avec soi-même! 


“Est-ce que je vais souvent porter ce vêtement ?”, “Est-ce que c’est la mode ou me conviendra-t-il vraiment ?”

Car en effet, il y a une différence entre ce qu’on aime voir sur les mannequins, les publicités, les trends sur les réseaux sociaux et, en réalité, ce qui nous correspond vraiment  et nos vrais besoins. Créons notre propre style en trouvant les intemporelles de notre garde-robe et les pièces tendances qui reflètent le plus notre personnalité. 


Aussi, pour ne pas se faire berner par les dernières tendances, l’astuce est de suivre des comptes Instagram d'influenceurs slow fashion qui nous inspirent le plus et qui se rapprochent de ce qu’on aimerait avoir dans notre garde-robe.


En ayant cela en tête, on ne succombera plus à la dernière tendance qui sera oubliée quelques semaines après et permet d’éviter de faire de nombreuses erreurs d’achat… 



La slow fashion: une affaire de créativité et de patience


En effet, dans la slow fashion, il faut une petite dose de créativité de temps en temps pour trouver de nouvelles associations vestimentaires avec ce qu’on a déjà dans l’armoire, car évidemment, une fois notre style défini, il n’est pas forcément question de se débarrasser du reste. 

On peut avoir des projets d’upcycling pour ces vêtements restants. On peut essayer de les transformer : faire de ce vieux jean slim un beau tote bag ou encore il peut devenir une partie de la surchemise qu’on a customisé… Oui, oui, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme! D’ailleurs, voici nos contenus préférés sur le sujet:



Enfin, le plus important dans le fait d’upcycler des vêtements, c’est qu’ils doivent bien sûr être portés et pas laissés en œuvre d’art dans le placard,  car là est tout l’intérêt: transformer une pièce en quelque chose qui nous correspond pour l’utiliser régulièrement. 

Alors à vous de jouer!